Transmettre la vie : odyssée magique et réincarnation

La Vie même

La Vie est un cadeau merveilleux, une opportunité pour l’âme, et on l’oublie souvent.

On dit communément que ce sont nos parents qui nous donnent la Vie. Mais ce n’est pas tout à fait exact. En fait, ils nous transmettent la possibilité de bénéficier d’une vie.  La Vie vient au moment où le souffle divin vient animer ce qui est à l’intérieur de nous. Avant cela, nous sommes faits de terre et eau, et ce qui va nous donner la vie c’est le souffle et ce qui va nous animer c’est ce souffle est le feu qui vivifie l’ensemble et qui va être entretenu par le souffle. Le cinquième élément est la quintessence de qui on est et qui est cachée à l’intérieur de nous. Cette quintessence c’est l’âme. Sans elle, on ne peut pas parler de Vie, on parle d’existence.

A quel moment cette âme vient dans le corps ?

Avant la fécondation, des choses se mettent en place, et une âme est volontaire pour s’incarner dans ce corps qui est en train de prendre forme. La reproduction ne produit pas la Vie. Et petit à petit, la matière va venir se déposer. A ce moment là, l’âme n’est pas forcément là. Elle s’incarne véritablement dans le corps lorsque le cordon ombilical est coupé. Et elle quittera ce corps au dernier souffle.

La Vie est un processus très complexe, dans lequel il est important de prendre soin de son âme. Tout au long de la Vie, l’âme doit être nourrie, alimentée. Sinon le corps risque de se désagréger. C’est par exemple le signe ou la manifestation de maladies. La Vie c’est le mouvement, c’est la créativité. Sans cela, la Vie n’existe plus.

Choisit-on sa famille ?

A priori, nos parents ne nous choisissent pas ; ce sont nous qui les choisissons. On choisit une famille parce qu’elle va nous permettre de trouver les éléments nécessaires à ce que nous devons expérimenter. Il y a une cohérence entre le karma familial et notre propre karma.

Les enfants ne nous appartiennent pas. Ils sont une âme qu’on accueille. On a la responsabilité de ce que l’on va donner aux enfants en termes d’amour pour leur permettre de développer leur potentiel.

Comment expliquer que certaines femmes ne peuvent pas transmettre la Vie

Chaque cas est particulier. Certaines de ces femmes ont décidé, au moment de s’incarner de ne pas avoir d’enfant parce que ce serait une charge karmique trop lourde par rapport à ce qu’elles doivent expérimenter. Pour d’autres femmes, ce n’est que temporaire parce qu’elles doivent faire un apprentissage précis.  Il se peut aussi que certaines femmes ne peuvent pas avoir d’enfant avec certains hommes. Cela fait aussi parti de l’apprentissage.

* * *
*

Il existe bien d’autres choses qui entourent la Vie et la réincarnation : pourquoi certains enfants naissent-ils prématurés, pourquoi d’autres ne vivent que quelques semaines ou quelques mois.

Ces questions, Leatitia Trilleau, Eveilleuse qui accompagne les individus à relever les défis de leur incarnation, les aborde dans sa conférence gratuite que vous pouvez écouter en totalité en cliquant ici.

Vous souhaitez aller plus loin ?

Elle développe également d’une manière complète le principe de la réincarnation dans un atelier pratique. Elle lève le voile notamment sur :

  • Les processus magiques et parcours de l’âme
  • Les raisons et comment attire-t-on une âme plutôt qu’une autre ?
  • Pourquoi dit-on que nous avons choisi ces parents et pas d’autres ?
  • Pourquoi nos enfants ont-ils choisi de rejoindre notre famille plutôt qu’une autre ?
  • Les processus qui s’opèrent dans l’invisible avant et après la naissance
  • Le Karma et prévision du chemin de vie
  • L’influence karmique majeure de maman
  • Les trois portes de l’incarnation
  • Les Liens d’Âmes et Liens Karmiques

Dans un autre atelier, elle aborde d’un point de vue spirituel toutes les questions liées à la conception, la grossesse, la mise au monde, la petite enfance.

Retrouvez cet atelier en cliquant ici ou en cliquant ici.